Fermer

Bardane

Par
Gabrielle CREMER
-
4 septembre 2018
Nom latin
Articum lappa
Famille
Astéracées
Provenance
Europe, Asie du Nord & Amérique du Nord
Partie(s) utilisée(s)
Racine

La racine de Bardane est principalement utilisée en phytothérapie pour améliorer les problèmes de peau tels que l’eczéma et l’acné. 

La Bardane est une plante herbacée bisannuelle robuste qui pousse dans les régions tempérées. Elle est bien connue pour ses fleurs pourpres et ses boules épineuses qui s’accrochent aux cheveux et aux vêtements.

Les propriétés de la Bardane sont connues depuis l’Antiquité. Elle aurait d’ailleurs guéri le roi de France Henri III d’une grave maladie de peau. Son utilisation pendant des siècles, en médecine populaire, contre la teigne lui a valu le nom d’« herbe aux teigneux ». 

La Bardane, la plante pour une peau nette !

La racine de Bardane est une importante source d’inuline, un glucide ressemblant à l’amidon et dont l’action est proche de la pénicilline. Elle contient également des polyènes et des polyines, des composés polyinsaturés aux vertus antibactériennes et antifongiques (contre les champignons). 

Agissant en synergie, ces substances sont précieuses pour limiter l’apparition de nombreuses affections cutanées : acné modérée ou inflammatoire1, eczéma, furoncles, abcès et psoriasis. En application cutanée, il peut être intéressant d’associer la Bardane à la vitamine A acide (acide rétinoïque). Cette vitamine contribue à réduire le renouvellement des kératinocytes – cellules constituant 90 % de la couche superficielle de la peau (épiderme) –, favorise l’élimination des cornéocytes – cellules supérieures qui forment la couche protectrice de l'épiderme – et facilite l’excrétion du sébum. 

L’action bénéfique de la Bardane sur les séborrhées est par ailleurs renforcée par sa richesse en acides alcools. Aux propriétés dépuratives, ces molécules contribuent à drainer l’organisme de toutes les toxines responsables de l’apparition des boutons. Elles favorisent également leur élimination au niveau du foie (action cholérétique) et des reins (action diurétique).

Outre leurs propriétés médicinales, les racines de Bardane sont aussi utilisées en cuisine accommodées comme des salsifis. Les jeunes pousses cuites sont quant à elles consommées comme des asperges.

L’Avis des Autorités de Santé

 L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) place la Bardane dans sa liste A2 des plantes médicinales utilisées traditionnellement. 

L’Agence européenne du médicament (EMA) considère quant à elle comme « traditionnellement établi » l’usage de la racine de bardane comme « traitement diurétique complémentaire des infections urinaires »3 et comme « traitement de la perte d’appétit passagère » sans dépasser deux semaines de traitement. 

Précautions : 

  • La Bardane est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes.
  • Les produits diurétiques (dont la Bardane)  sont déconseillés aux personnes souffrant de crise de calculs urinaires. 

Cas pratique

J’ai une peau à tendance acnéique. Quelle association de plantes me conseillez-vous ? 

Généralement bénigne, l’acné « dérange » surtout par son caractère inesthétique. Dans un premier temps, évitez de percer vos boutons car c’est le meilleur moyen de garder des cicatrices et d’aggraver l’inflammation. Dans un second temps, vous pouvez faire appel aux bienfaits de la nature. Associée à la Levure de bière, la Bardane vous aidera à éliminer toutes les toxines qui contribuent à l’apparition des boutons. 

J’ai besoin de purifier ma peau pour m’éviter des infections cutanées. Quelle association de plantes me conseillez-vous ? 

Pollution, cigarette, maquillage, stress, météo,… Les raisons sont nombreuses pour prendre soin de votre peau au quotidien et qui plus est au naturel. L’association ‘Bardane & Pensée sauvage’ vous aidera à entretenir une peau saine et belle. La Bardane contribue à conserver une peau nette et apaisée. La Pensée sauvage possède des propriétés purifiantes.

Comment utiliser la Bardane ?

La Bardane s’utilise plus communément sous forme de gélules (racines), ou bien en appliquant des compresses imbibées sur les lésions (1 à 2 g de poudre séchée dans 250 ml d’eau). La tisane à base de Bardane n’est pas recommandée en raison de son goût très amer.