Fermer

Des cheveux en pleine forme

Cheveux en pleine forme

Nos cheveux sont vivants ! Ils subissent les aléas de notre propre forme. Après les assauts de l'été et à l'arrivée de l'automne, nous avons besoin de refaire une beauté à notre chevelure. Découvrez nos 3 conseils de base. 

Nourrir de l'intérieur

Tout comme notre cerveau ou nos muscles, nos cheveux ont besoin de nutriments pour être en forme. La première chose à faire pour de beaux cheveux est... encore et toujours... de soigner le contenu de notre assiette : nos cheveux, en effet, vont s'épanouir grâce à une alimentation équilibrée.

Faites le plein de protéines. Le bulbe du cheveu se nourrit principalement de méthionine, un acide aminé que l'on retrouve surtout dans les œufs. C'est un précurseur de la kératine, principal constituant du cheveu. Ne nous privons pas non plus de poisson, riche en cystine qui va donner à la kératine résistance et élasticité. Dans les abats, les fruits et les légumes, nous trouverons un apport indispensable en vitamines du groupe B qui vont favoriser la croissance du cheveu. Néanmoins, des cheveux fatigués ont parfois besoin d'une supplémentation en vitamines afin de retrouver force et vitalité.

Pour des cheveux en pleine santé, ce complément doit apporter :

  • du zinc : celui-ci va agir à 2 niveaux, il participe à la formation de la kératine et la protège des effets néfastes des hormones. En effet, un excès d'hormone, la dihydrotestostérone, au niveau du follicule pileux, amplifie la sécrétion de sébum à la racine des cheveux. Conséquence : une accélération du cycle du cheveu qui épuise le bulbe ;
  • de la vitamine B5 : elle stimule la croissance du follicule pileux, prévient le dessèchement et renforce le cheveu ; 
  • de la vitamine B8 : celle-ci possède une action stimulante sur le follicule pileux et une action antiséborrhéique ; 
  • de la vitamine B6 : elle intervient dans la formation de la kératine et augmente l'efficacité d'action du zinc ;
  • de la vitamine D3 : pour maintenir l'hydratation des cheveux ;
  • des acides aminés soufrés : la méthionine par exemple active la formation de la kératine. La cystine, elle, donne à la kératine sa résistance et son élasticité.

Choisissons notre complément en privilégiant : Une formule complète en vitamines et minéraux et plus particulièrement en méthionine et cystine, qui sont les constituants mêmes du cheveu.

Laver tout en douceur

Évitons de « décaper » nos cheveux, choisissons un shampooing avec une base lavante douce.

En effet, la brillance, la souplesse et la résistance des cheveux nous les devons à des graisses. Un cuir chevelu agressé par des lavages trop fréquents et des shampooings trop décapants va produire davantage de sébum afin de compenser celui perdu lors du lavage, le cuir chevelu sera donc de plus en plus gras.
Si au contraire, nos cheveux sont secs, nous pouvons les nourrir grâce à des crèmes adaptées.

Un peu d'histoire...
Le plus ancien remède contre la calvitie dont il reste une trace écrite sur papyrus date de 4 000 ans avant JC : la mère du Roi Séti conseillait l'utilisation d'une mixture à base de dattes, de pattes de chien, de sabots d'âne, le tout broyé et cuit dans de l'huile. Néfertiti, quant à elle, préconisait pour la croissance des cheveux l'application d'un mélange de graisse de lion, d'hippopotame, de crocodile, de chat, de serpent et de bouc égyptien... à malaxer et à frotter sur les zones chauves. Hippocrate conseillait une préparation anti-chute, préparée puis malaxée à partir de laudanum dans de l'huile de rose, du suc d'acacia ou de l'amphocion. En cas de calvitie évoluée, il préconisait l'application de cataplasmes à base de cumin, de fiente de pigeon, de raifort pilé et d'ortie.

Trucs et actuces de nos grands-mères. 
Plus près de nous, plus faciles à mettre en œuvre et surtout efficaces, souvenons-nous des remèdes de nos grands-mères pour avoir de beaux cheveux :

  • pour un éclat incomparable : pour des cheveux éclatants de brillance, rincer avec un mélange vinaigre de cidre et jus de citron ;
  • pour des cheveux plein de vigueur : ajouter un jaune d'œuf à votre shampooing, laver la chevelure et rincer.

Pour des cheveux en pleine forme... no stress !

Nous l'avons dit, la santé de nos cheveux dépend étroitement de notre propre état de santé, et notamment de notre niveau de stress.
Lorsque nous sommes fatigués et stressés, nos cheveux sont parmi les premiers à en pâtir. Pour éviter le stress, ou le gérer au mieux si l'on ne peut pas l'éviter, prenons de bonnes résolutions pour nous faire également un mental en pleine forme.

Votre masque capillaire réparateur

  • ½ verre d’huile d’amande douce
  • 1 œuf entier
  • 5 gouttes d’HE de Camomille romaine
  • 5 gouttes d’HE d’Ylang Ylang 

Mélangez un jaune d’œuf, ½ verre d’huile végétale d’amande douce, 5 gouttes d’HE de Camomille romaine et 5 gouttes d’HE d’Ylang Ylang. Puis, appliquez le masque sur l’ensemble de la chevelure pendant 15 minutes avant de rincer au shampooing neutre.

La Rédaction
Equipe éditoriale

Totalement dédié à la santé naturelle et aux médecines alternatives, la rédaction du site ‘MyPhytoPartner’ a pour vocation de mettre en avant les bienfaits de la phytothérapie, de l’aromathérapie, de l’homéopathie et de l’apithérapie. Notre ligne éditoriale se veut la plus objective possible. Nous présentons de l’information factuelle basée sur des recherches scientifiques.