Fermer

Chute de cheveux, ongles cassants

Chute cheveux

Une chute de cheveux anormale est un désagrément qu’il convient de prendre au sérieux car cela peut révéler des carences ou un état de fatigue général. Souvent associée à des ongles cassants ou fragilisés, la chute de cheveux peut avoir plusieurs origines ; il est donc important d'en déterminer la ou les causes afin de pouvoir trouver un traitement adapté.

Les causes

La perte quotidienne de quelques cheveux est normale car elle correspond à un cycle naturel ; il est utile de se préoccuper d’une perte qui excéderait une centaine de cheveux par jour. Si l’on exclut la calvitie (alopécie androgénique) et l’alopécie androgénétique (souvent héréditaire) les origines de ces chutes ponctuelles sont diverses :

  • les chutes de cheveux à l’automne sont fréquentes. Elles peuvent varier selon les individus et passer presque inaperçues ou au contraire s’avérer gênantes par leur ampleur. Elles peuvent débuter dès la fin du mois d’août. Tout spectaculaire qu’il peut être, ce phénomène correspond au cycle naturel des cheveux. Ces chutes saisonnièresne doivent pas inquiéter tant qu’elles ne durent que quelques semaines ;
  • la maternité. Certaines femmes perdent leurs cheveux par poignées quelques jours après l’accouchement. Difficiles à vivre, ces chutes ne doivent pas inquiéter pour autant car elles sont la conséquence des modifications hormonales importantes qui ont lieu après un accouchement (chute des œstrogènes présentes durant la grossesse) ;
  • une mauvaise alimentation peut affecter la santé des cheveux et favoriser les chutes. La croissance des cheveux nécessite un apport régulier en vitamines B, en zinc et en acides aminés (type cystine et méthionine) ;
  • certains traitements médicaux, un stress important ou la dépression peuvent aussi être à l’origine de pertes de cheveux.

Et les ongles alors ?

Comme les cheveux, les ongles sont composés de kératine. Ils nécessitent eux aussi une attention particulière. Que ce soit parce que votre alimentation est trop faible en vitamines et minéraux ou parce que vous vous rongez les ongles, ils peuvent devenir cassants, mous ou se dédoubler.

Les solutions pratiques

Dans tous les cas, il existe des solutions pour minimiser les chutes de cheveux et renforcer les ongles :

  • avoir une alimentation riche en vitamines B et en minéraux tels que calcium, magnésium, zinc et fer. On retrouve des vitamines B dans les abats, les céréales complètes, les pommes de terre ou encore la levure de bière (revivifiable). Les fruits secs tels que les amandes et les noix sont d’excellentes sources naturelles de minéraux ;
  • les compléments alimentaires, à prendre en cure (notamment lors des changements de saison), contiennent des vitamines et des minéraux qui ont une action bénéfique sur la kératine. Les acides aminés soufrés (tels que la cystine et la méthionine), le zinc et la vitamine B6 généralement présents dans ces compléments aident à la synthèse de la kératine par l’organisme et ont donc une action bénéfique sur les cheveux ainsi que sur les ongles.

Pour les cheveux

  • évitez les coiffures trop serrées qui « tirent » le cheveu et le cassent ;
  • adoptez le massage du cuir chevelu chez soi ou en institut. Rien de tel pour activer la circulation sanguine et s’offrir un délicieux moment de détente favorable à la bonne santé du cheveu. Vous trouverez facilement des vidéos expliquant l’art du massage du cuir chevelu ;
  • profitez des bienfaits des huiles essentielles et des huiles végétales pour fabriquer vos propres soins anti-chute et améliorer l’aspect de votre chevelure :
    • l’huile d’argan est traditionnellement utilisée pour nourrir les cheveux, on peut, par exemple, l’associer à quelques gouttes d’huile essentielle d'ylang-ylang pour en faire un masque ;
    • l’huile d’olive est connue pour ses vertus nourrissantes ;
    • l’huile de ricin est réputée bénéfique pour la pousse des cheveux ;
    • Vous pouvez aussi simplement ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de romarin, d’ylang-ylang ou de genièvre à votre shampoing habituel.

Pour les ongles

  • évitez évidemment de vous ronger les ongles ainsi que les limes à ongles métalliques. Limez-les avec une lime en carton
  • utilisez un vernis durcisseur si le besoin s’en fait sentir et protégez vos ongles des agressions en portant des gants pour les travaux ménagers, la vaisselle ou le jardinage ; 
  • si vous êtes sujet(te) aux cuticules, pensez à utiliser une crème ou une huile (de l’huile d’olive ou de ricin par exemple) pour nourrir vos ongles. Vous pouvez y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang ;
  • parmi les recettes de grand-mère simples et naturelles, on retrouve également la pomme de terre et le jus de citron supposés nourrir et blanchir les ongles. De même, il est conseillé de tremper dans l’eau chaude salée les ongles abîmés et cassants pour les fortifier.

Pour conclure, nous vous proposons la vidéo réalisée par la blogueuse Ma Pousse de Cheveux sur les "idées reçues sur les cheveux". Bon visionnage !

Friction à l’huile de racines d’orties

  • 250 g de racines d’orties
  • 500 ml de vinaigre
  • 5 gouttes d’huile essentielle de thym

Mélangez 250 g de racines d’orties et 500 ml de vinaigre, portez à ébullition, laissez refroidir et filtrez le mélange. Rajoutez 5 gouttes d’huile essentielle de thym. Frictionnez-vous le cuir chevelu avec la lotion obtenue deux fois par jour pendant 15 jours. Réduisez ensuite à une fois par jour.

Audrey GAST
Rédactrice santé

Rédactrice web expérimentée, Audrey Gast s’intéresse aux domaines de la santé et particulièrement à la phytothérapie. Elle a collaboré avec plusieurs laboratoires pharmaceutiques et avec le site e-santé (http://www.e-sante.fr/).