Fermer

Des difficultés à digérer les produits lactés ?

Boire du lait

Le lactose est un glucide ou un sucre présent dans le lait et ses dérivés. Il est synthétisé par l'organisme au niveau de l'intestin grêle par une enzyme digestive : la lactase.

Cette enzyme permet de transformer la lactose en glucose et galactose, deux sucres qui vont être assimilés par l'organisme et passer dans le sang. Cependant, chez certains, la production de lactase n'est pas suffisante, la lactose n'est pas digéré et sa présence dans l'intestin provoque des désagréments plus ou moins accentués selon les individus.

Les réactions les plus souvent observées lors d'une sensibilité au lactose sont :

  • des douleurs abdominales et des ballonnements ;
  • des diarrhées ;
  • parfois des nausées et des vomissements ;
  • de la constipation.

Selon les cas, ces réactions peuvent être ressenties, soit très rapidement après avoir consommé du lait ou l’un de ses dérivés, soit dans les heures qui suivent, voire même le lendemain. Il est à noter que le lactose est généralement mieux toléré s’il est consommé en même temps que d’autres aliments. Le plus sûr moyen de diminuer les gênes occasionnées en cas de sensibilité au lactose est évidemment de le supprimer de son alimentation. Apparaît alors la difficile étape de lecture des étiquetages… En effet, le lactose est présent dans nombre d’aliments et de surcroît dans de nombreux médicaments où il est utilisé comme excipient ! Donc vous l’aurez compris, supprimer complètement le lactose relève du défi !

Solution

La prise d’un complément alimentaire à base de lactase peut être une solution avantageuse lorsque l’on a des difficultés à digérer le lactose et que l’on veut de temps à autre consommer un aliment qui en contient, tout en minimisant les désagréments liés à cette consommation.

La Rédaction
Equipe éditoriale

Totalement dédié à la santé naturelle et aux médecines alternatives, la rédaction du site ‘MyPhytoPartner’ a pour vocation de mettre en avant les bienfaits de la phytothérapie, de l’aromathérapie, de l’homéopathie et de l’apithérapie. Notre ligne éditoriale se veut la plus objective possible. Nous présentons de l’information factuelle basée sur des recherches scientifiques.