Fermer

Fumeterre

Par
Gabrielle CREMER
-
4 septembre 2018
Fumeterre
Nom latin
Fumaria officinalis
Famille
Papaveracées
Provenance
Europe et Afrique du Nord
Partie(s) utilisée(s)
Les sommités fleuries

La Fumeterre favorise la digestion en stimulant la sécrétion biliaire et soulage les troubles gastro-intestinaux grâce à son action antispasmodique. Elle s’avère très utile notamment en cas de ballonnements, de flatulences et de constipation. 

Cette plante herbacée annuelle pousse sur les bords des chemins et les vieux murs. Elle porte des inflorescences en grappes de 10 à 20 fleurs violacées ou rosées (1). Déjà dans l’Antiquité, elle était réputée pour ses vertus thérapeutiques. Pline l’ancien, auteur d’une monumentale encyclopédie naturelle, la recommandait pour traiter les affections du foie (2). 

La Fumeterre contient de nombreux alcaloïdes, des flavonoïdes, des acides organiques, des acides phénols, des principes amers, des tanins et des minéraux.

La Fumeterre : des propriétés thérapeutiques reconnues par les études scientifiques 

Liste des indications thérapeutiques usuelles de la plante :

  • Régule le flux biliaire
  • Digestion 
  • Dépuratif
  • Antispasmodique
  • Migraines d’origine hépatique

L’activité régulatrice de la Fumeterre sur le flux biliaire a été démontrée (1). Les alcaloïdes qu’elle contient régulent aussi bien la production de la bile que son évacuation. Ces aspects jouent un rôle important dans la digestion. En effet, la bile contribue à l’élimination de toxines et à l’assimilation des graisses. 

La Fumeterre constitue ainsi un remède de choix contre les troubles gastro-intestinaux d’origine biliaire. Elle favorise la digestion, limite la constipation, et dispose qui plus est d’une action antispasmodique

En outre, la Fumeterre présenterait également un intérêt dans le cadre des migraines d’origine hépatique. Les mécanismes à l’origine de cette affection sont encore mal compris, mais certaines études suggèrent une action bénéfique de la Fumeterre dans cette indication (3).

Pourquoi privilégier le totum de Fumeterre ? 

La plante entière contient une multitude de composants actifs et inertes qui interagissent les uns avec les autres. Le « totum », ou poudre totale de plante, est un principe fondamental en phytothérapie : il garantit la restitution de 100 % des actifs de la plante, pour un effet synergique optimal.

Ainsi, demandez à votre pharmacien le totum de la plante. Sa supériorité a été confirmée par des études scientifiques. Les connaissances actuelles ainsi que les technologies « omiques » (telles que la génomique et le séquençage de l’ADN) soulignent la richesse inégalée du totum et la pertinence de son utilisation.

L’avis des autorités de santé sur la Fumeterre

L’Agence européenne des médicaments (EMA) et la Commission E reconnaissent l’usage de la Fumeterre pour faciliter les fonctions d’élimination rénale et digestive. 

La Fumeterre : des précautions d’emploi ?

  • À des doses trop fortes, la Fumeterre peut entraîner des diarrhées. 
  • Aucun effet néfaste au cours de la grossesse n’a été rapporté.

Le saviez-vous ?

Au Royaume-Uni, la Fumeterre est employée en usage externe pour traiter l’eczéma. Elle serait également efficace contre le psoriasis et les dartres.

 

Cas pratique

Je suis souvent ballonné. La Fumeterre peut-elle me soulager ?

Les causes des ballonnements sont multiples. Ils peuvent notamment être induits par le stress, une irritation de la muqueuse intestinale ou encore par un trouble du foie. Si vos ballonnements s’accompagnent d’une digestion difficile, il est possible que ces troubles aient une origine hépatique. Dans ce cas, la Fumeterre pourra vous soulager en agissant directement sur la cause des ballonnements.

Comment utiliser la Fumeterre ?

La Fumeterre est le plus souvent disponible sous formes de gélules. Préférez les gélules qui contiennent le totum de la plante. Reportez-vous à la notice d’utilisation du produit choisi pour définir avec précision la posologie à adopter.