Fermer

Ginkgo

Par
Gabrielle CREMER
-
4 septembre 2018
Ginkgo
Nom Latin
Ginkgo biloba
Famille
Ginkgoacées
Provenance
Asie
Partie(s) utilisée(s)
Feuille

Le Ginkgo est principalement utilisé pour favoriser un accroissement de la vigilance et de la mémoire ainsi qu'en cas de troubles circulatoires légers.

Arbre particulièrement résistant, le Ginkgo Biloba possède une longévité exceptionnelle. Ses feuilles à la forme caractéristique deviennent dorées en automne d’où son surnom d'arbre aux mille écus.

Originaire d'Asie, le Ginkgo biloba est un véritable « fossile vivant ». Il est le dernier représentant de la plus vieille espèce d’arbre au monde (plus de 200 millions d’années). Les graines du Ginkgo biloba sont employées depuis fort longtemps en Chine pour soulager les problèmes respiratoires et les problèmes urinaires. Ce n’est que dans les années 50 que débutent les études portant sur les effets thérapeutiques de ses feuilles.

Le Ginkgo, une plante pour la mémoire !

De par sa richesse en flavonoïdes (hétérosides de flavonols, proanthocyanidols et biflavonoïdes) et en ginkgolides, le Ginkgo se révèle particulièrement efficace pour améliorer la mémoire et les facultés d'apprentissage. De très nombreuses expériences cliniques1-2 menées avec des extraits standardisés confirment l’intérêt du Ginkgo dans l’insuffisance veineuse, l’insuffisance cérébrale du sujet âgé et dans d’autres troubles liés à une diminution de l’irrigation sanguine : perte de mémoire, acouphènes, vertiges, etc. Les vertus du Ginkgo semblent résulter de la synergie3 entre ses différents composants. Outre ses effets anti-ischémique (bénéfique vis-à-vis d’une diminution de l’irrigation sanguine), le Ginkgo se montre également utile contre la claudication intermittente. Selon une récente étude4, les extraits normalisés (standardisés) de Ginkgo permettraient aux patients atteints de cette affection de marcher un peu plus longtemps avant de ressentir de la douleur aux jambes.

Enfin, durant une étude clinique5, contrôlée versus placebo, 332 sujets souffrant de glaucome ont reçu quotidiennement 2x60 mg d’anthocyanes de myrtilles et 2x80 mg d’extrait de Ginkgo. Les résultats montrent une amélioration significative des fonctions visuelles.

L’Avis des Autorités de Santé

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) place le Ginkgo dans sa liste A6 des plantes médicinales utilisées traditionnellement.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’Agence européenne du médicament (EMA) considèrent quant à elles comme « cliniquement prouvé » l’usage du Ginkgo dans « le traitement symptomatique des déficits cérébraux légers à modérés liés à la démence sénile : pertes de mémoire, troubles de la concentration, dépression, vertiges, acouphènes ou maux de tête sans autre cause connue que le vieillissement »7 sans dépasser huit semaines de traitement. Au-delà, l’EMA conseille la consultation d’un docteur ou d’un professionnel de santé.

Précautions :

  • L’usage du Ginkgo est déconseillé en cas de traitement anticoagulant ou à proximité d’une intervention chirurgicale à cause de son effet de fluidifiant sanguin.
  • Il est également déconseillé chez la femme enceinte ou allaitante.

Cas pratiques

Je conduis de nuit. Quelle association de plante pour améliorer la vision nocturne ?

Vous pouvez associer le Ginkgo aux baies de Myrtille pour augmenter la résistance capillaire et favoriser la régénération du pourpre rétinien. De cette manière, vous aidez l'œil à s'adapter correctement à l'obscurité et à la clarté. Vous pouvez également intégrer le Maté à votre association pour augmenter votre vigilance.

Je me prépare pour mes examens. Quelle association de plante pour favoriser la mémoire ?

Une étude8 a montré qu'il est possible d'améliorer une performance à un examen en prenant simplement un extrait de Ginkgo biloba quelques heures avant de le passer. Pour optimiser les effets, vous pouvez associer le Ginkgo à l’huile de Krill, au Guarana et au Bacopa.

Comment utiliser le Ginkgo ?

Le Ginkgo s’utilise en gélules, en extraits fluides, en comprimés, et en teintures-mères.