Fermer

Mélisse

Par
Gabrielle CREMER
-
4 septembre 2018
Mélisse
Nom latin
Melissa officinalis
Famille
Lamiacées
Provenance
Méditerranée orientale
Partie(s) utilisée(s)
Les feuilles, fleurs et tiges

La Mélisse est employée pour soulager les troubles nerveux ainsi que les troubles du sommeil mineurs, aussi bien chez les adultes que chez les enfants.

Cette plante herbacée vivace pousse aujourd’hui dans diverses régions du sud de l’Europe. Elle forme de petits buissons pouvant atteindre jusqu’à 70 cm de hauteur (1). Ses feuilles présentent des nervures saillantes et ses fleurs sont blanches ou rosées. Connue depuis la Grèce antique, elle fait partie de la pharmacopée universelle.

La Mélisse se compose d’huile essentielle de citrals et de citronnellal (arôme de citron), d’acides phénols, de flavonoïdes, de tanins ainsi que de mucilages uroniques.

La Mélisse : des propriétés thérapeutiques reconnues par les études scientifiques

Les principales indications thérapeutiques de la Mélisse :

  • Troubles mineurs du sommeil
  • Nervosité
  • Agitation
  • Action anxiolytique
  • Action antispasmodique

La Mélisse est un excellent remède contre les troubles mineurs du sommeil. Certains experts présument que l’association d’extraits de Mélisse et de valériane serait aussi efficace que le triazolam (un somnifère de synthèse reconnu) pour combattre l’insomnie (2). Cette même combinaison de plantes permettrait de contrer les troubles du sommeil d’origine nerveuse chez les enfants de moins de 12 ans. Les effets anxiolytiques de l’extrait normalisé de Mélisse pris par voie orale ont par ailleurs été démontrés dans le cadre d’une étude clinique menée auprès de petits groupes de sujets sains (3).

La Mélisse est également employée dans le cadre de divers troubles digestifs tels que les ballonnements, les flatulences et la digestion lente en raison de son action antispasmodique (4). Elle présente en outre un intérêt dans le traitement des coliques infantiles. Une étude a montré que la tisane de Mélisse, verveine, réglisse, fenouil et camomille était plus efficace qu’un placebo pour calmer les bébés sujets aux coliques (5). Des résultats similaires ont été observés en employant un extrait normalisé à base de Mélisse, camomille et fenouil. Notez bien qu’en cas de colique chronique, il est impératif de consulter un médecin.

La Coopération scientifique européenne en phytothérapie (ESCOP) reconnaît l’usage de la Mélisse contre « la tension nerveuse, l’agitation et l’irritabilité » ainsi que pour le « traitement symptomatique des troubles digestifs ».

Pourquoi privilégier le totum de la Mélisse ?

La plante entière contient une multitude de composants actifs et inertes qui interagissent les uns avec les autres. Le « totum », ou poudre totale de plante, est un principe fondamental en phytothérapie : il garantit la restitution de 100 % des actifs de la plante, pour un effet synergique optimal.

Ainsi, demandez à votre pharmacien le totum de la plante. Sa supériorité a été confirmée par des études scientifiques. Les connaissances actuelles ainsi que les technologies « omiques » (telles que la génomique et le séquençage de l’ADN) soulignent la richesse inégalée du totum et la pertinence de son utilisation.

L’avis des autorités de santé sur la Mélisse

La Commission E préconise le recours à la Mélisse dans les troubles du sommeil et pour faciliter la digestion.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît l’usage de la Mélisse pour soulager les spasmes gastro-intestinaux.

L’Agence européenne du médicament (EMA) reconnaît l’usage de la Mélisse pour « soulager la tension nerveuse légère et aider à l’endormissement » ainsi que pour « le traitement symptomatique des douleurs gastro-intestinales liées à des ballonnements ».

La Mélisse : des précautions d’emploi ?

  • Aucune toxicité de la Mélisse n’a été rapportée à ce jour. Il est toutefois préférable d’éviter son usage sur le long cours car elle freine l’activité des glandes sexuelles.
  • La Mélisse est déconseillée pendant la grossesse

Le saviez-vous ?

Les jeunes pousses de Mélisse peuvent agrémenter les salades qu’elles parfument admirablement en y apportant une petite note citronnée.

Cas pratique

Pendant combien de temps utiliser la Mélisse ?

Les cures durent en règle générale 2 à 3 semaines. Un usage prolongé de la Mélisse est à éviter en raison de son action antigonadotrope (elle freine l’activité des glandes sexuelles).

Comment utiliser la Mélisse pour bénéficier au mieux de ses effets ?

La Mélisse est le plus souvent disponible sous formes de gélules. Préférez les gélules qui contiennent le totum de la plante. Reportez-vous à la notice d’utilisation du produit choisi pour définir avec précision la posologie à adopter.