Fermer

Messieurs, prenez soin de vos cheveux

Soin des cheveux homme

Quand la chute de cheveux aboutit à un dégarnissement définitif du cuir chevelu, on parle d'alopécie. Il existe plusieurs types d'alopécies, régis par différents facteurs (maladies, médicaments, traumatismes psychologiques, hérédité, etc...). 

L'alopécie androgénétique

La calvitie commune, également connue sous le nom d'alopécie androgénétique, est la forme la plus courante de calvitie chez l'homme.

Elle se traduit par une perte gradulle des cheveux due à l'influence des hormones mâles et est généralement héréditaire. La testostérone, principale hormone androgène, est à l'origine de cette chute de cheveux. Elle est transformée par une enzyme activée par l'hérédité, la « 5 alpha-réductase », en « dihydrotestostérone » (DHT), hormone qui va stimuler les glandes sébacées. Il se crée ainsi une séborrhée permanente, qui va entraîner l'obstruction progressive du follicule pilaire et l'asphyxie du bulbe. Privés d'énergie, les follicules pileux sont alors affaiblis. La phase de croissance du cheveu va considérablement raccourcir, les cheveux devenir plus fins, provoquant petit à petit leur atrophie jusqu'à la chute. A terme, la formation du cheveu cessera définitivement.

En résumé, chez l'homme, plus de 95 % des chutes de cheveux (alopécies) sont d'origine génétique et donc inéluctables ! D'autres facteurs, non héréditaires, peuvent aussi se rajouter au facteur génétique et l'aggraver.

Cependant, tout cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas soigner votre chevelure, et ce, même si vous commencez à vous "dégarnir".

Pourquoi entretenir ses cheveux ?

Tout simplement car ceux-ci n'ont pas le vie facile, à cause notamment d'agressions quotidiennes : utilisation de gels capillaires, soleil, pollution, stress, utilisation d'un sèche-cheveux, pour n'en citer que quelques-unes.

1 - Se laver les cheveux

Hygiène du cheveu et du cuir chevelu oblige, le shampoing est une étape incontournable du soin du cheveu. Préférer un shampoing de qualité, non agressif (doux) et adapté : ce n'est pas la peine d'utiliser un shampoing antipelliculaire si vous n'avez pas de pellicules ! Contrairement aux idées reçues, un seul shampoing suffit, un second shampoing risquerait d'être trop "décapant". Toujours rincer abondamment pour une chevelure saine et brillante.

2 - S'alimenter correctement

Votre alimentation doit vous apporter protéines, fer, zinc et vitamines du groupe B. Éviter charcuterie, alcool, graisses saturées... bref, privilégier une alimentation saine, variée et équilibrée, qui va permettre de conserver la pleine forme physique et celle des cheveux. Dans certaines situations particulières, changement de saison, alimentation déséquilibrée, l'utilisation d'un complément alimentaire contenant acides aminés soufrés et zinc peut s'avérer utile.

3 - Pas de stress

Ennemi juré de votre chevelure ! En effet, le stress va, entre autres, stimuler vos hormones androgènes et peut à terme conduire à l’épuisement du cheveu et à sa chute prématurée. En cas de stress passager, diverses plantes aux propriétés apaisantes peuvent vous aider à gérer le cap.

4 - Pas de tabac

Le tabac nuit gravement à la santé… à celle de vos cheveux aussi ! Vous pensez à arrêter ? Voir toutes les bonnes raisons de la faire en consultant notre article : Le sevrage tabagique.

Votre friction huileuse revitalisante anti-chute

  • 1 c-à-s d'huile végétale d'argan
  • 5 à 6 gouttes d'HE Romarin à cinéole

Préparez une friction huileuse, en ajoutant 5 à 6 gouttes d’huile essentielle à une cuillerée à soupe d'huile végétale d'argan. Faîtes suivre d’un shampooing doux et d’un rinçage à l’eau claire ou avec une infusion.

La Rédaction
Equipe éditoriale

Totalement dédié à la santé naturelle et aux médecines alternatives, la rédaction du site ‘MyPhytoPartner’ a pour vocation de mettre en avant les bienfaits de la phytothérapie, de l’aromathérapie, de l’homéopathie et de l’apithérapie. Notre ligne éditoriale se veut la plus objective possible. Nous présentons de l’information factuelle basée sur des recherches scientifiques.