Fermer

Millepertuis

Par
Gabrielle CREMER
-
4 septembre 2018
Millepertuis
Nom Latin
Hypericum perforatum
Famille
Hypericacées
Provenance
Europe, Asie, Afrique du Nord, Amérique du Nord
Partie(s) utilisée(s)
sommités fleuries

Le Millepertuis est utilisé en phytothérapie pour traiter les états dépressifs légers et modérés.

Le Millepertuis est une plante vivace, aux fleurs jaunes vifs, présente sur de nombreux talus et prés. Ses feuilles sont composées de nombreuses taches, qui ressemblent à des orifices, ce qui lui vaut le nom d’ « Herbe à mille trous » ou d’ « Herbe percée ». Elle également nommée « Herbe de la Saint-Jean » car sa floraison se déroule aux environs de la Saint Jean, le 24 juin.

Depuis la fin du Moyen Age, le Millepertuis est connu pour soigner les troubles psychologiques : la névralgie, l’anxiété, la dépressions, la névrose … Appliqué localement, le Millepertuis était également employé pour cicatriser les plaies, et soulager les irritations, les brûlures et les piqûres d’insectes. 

Le millepertuis, la plante contre  la dépression 

Le Millepertuis est composé de naphtodianthrones (comme l’hypéricine), de flavonoides, et de phloroglucinols. Contenus dans ses sommités fleuries, ces composants lui confèrent une action régulatrice sur les neurotransmetteurs impliqués dans la modulation de l’humeur.  

Plusieurs études1 cliniques en double aveugle, réalisées sur plus de 5000 patients, démontrent que les extraits de Millepertuis permettent d’améliorer tous les symptômes caractéristiques de la dépression : anxiété, troubles d’humeur, perte d’activité et troubles du sommeil. Comparé aux antidépresseurs de synthèse classiques, le Millepertuis est aussi efficace et ne provoque ni accoutumance, ni effets secondaires2En Allemagne, le Millepertuis est même prescrit sur ordonnance.

Outre ses effets bénéfiques sur les états dépressifs, le Millepertuis permet également de traiter les symptômes liés à la ménopause (bouffées de chaleur et sautes d’humeur). En 2010, un essai3 clinique mené auprès de 100 femmes sujettes à des bouffées de chaleur, a démontré que le Millepertuis permettait de diminuer la fréquence des symptômes (à partir de la 4ème semaine) ainsi que leur durée (à partir de la 8ème semaine).

Enfin, en application locale, l’extrait de Millepertuis est conseillé pour ses effets anti-inflammatoires, antimicrobiens4 et cicatrisants5 dans le traitement d’affections dermatologiques, écorchures, piqûres d’insectes et brûlures superficielles.  

L’Avis des Autorités de Santé 

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) place le Millepertuis dans sa liste A6 des plantes médicinales traditionnellement utilisées. 

L’Agence européenne du médicament (EMA) considère comme « bien établie » l’usage du Millepertuis dans « le traitement des formes légères et modérés des épisodes dépressifs et le traitement à court terme des symptômes dépressifs légers »7 

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaît comme « cliniquement établi » l’usage du millepertuis par voie orale dans le traitement « des dépressions légères à modérées ». Elle considère également comme « traditionnel », l’usage local du Millepertuis pour soigner « les coupures, irritations, brûlures légères et infections virales de la peau »8.   

Précautions : 

  • la prise de Millepertuis est déconseillée chez les individus suicidaires ;
  • en raison d’un manque de données suffisantes, l’usage du Millepertuis est déconseillé chez les femmes enceintes et allaitantes ;
  • le Millepertuis peut interagir avec de nombreux médicaments tels que les antidépresseurs, antidouleurs et antimigraineux, moyens de contraception. Il est donc conseillé de consulter son médecin en aval de la prise de Millepertuis.

Cas pratiques

Mon compagnon est en dépression. Que faire ?

Tout d’abord, il faut faire la distinction entre la dépression, et les coups de blues, les périodes de tristesse, d’ennui ou de mélancolie. En effet, la dépression est une maladie qui se caractérise par une baisse de l’humeur, une perte de motivation et de plaisir, et également l’apparition de troubles alimentaires et du sommeil. La dépression est l’un des troubles psychiatriques les plus fréquents en France, et est ainsi considérée comme un problème de santé publique. La première chose à faire pour un individu dépressif est de consulter un spécialiste pour un diagnostic approfondi. S’il s’agit d’une phase dépressive légère ou modérée, et avec l’aval de ce dernier, il pourra notamment utiliser le Millepertuis.

Je cherche une plante pour calmer mon anxiété. Quelle association de plantes me conseillez-vous ?

Avant toute chose, l’anxiété ne doit pas être prise à la légère. En cas d’anxiété, le recours à un professionnel est souhaité, notamment pour tenter d’en déterminer la cause. De plus, il est conseillé d’avoir l’avis d’un pharmacien ou d’un médecin avant la prise de Millepertuis, qui peut interagir avec d’autres médicaments. L’association ‘Millepertuis, Houblon & Aubépine’ est traditionnellement indiquée pour retrouver un équilibre nerveux.

Comment utiliser le Millepertuis ?

Le Millepertuis s’utilise en gélules, en extraits fluides, en comprimés, en huile et en teinture-mère.