Fermer

Sureau noir

Par
Gabrielle CREMER
-
4 septembre 2018
Sureau noir
Nom latin
Sambucus nigra
Famille
Adoxacées
Provenance
Europe, Asie & Afrique
Partie(s) utilisée(s)
Fruits (baies), fleurs et écorce

Le Sureau noir est un arbuste dont la longévité peut atteindre 100 ans ! Il porte au printemps de grandes inflorescences blanches jaunâtres à l’odeur puissante et, en été, des baies noires à suc rouge violacé.

Compagnon de l'homme depuis les premiers âges, le Sureau est bien connu de la médecine grecque qui confère à la plante des propriétés laxatives et diurétiques. Selon les médecins de la fin XIXe siècle, les fleurs fraiches sont diurétiques et les fleurs séchées sont sudorifiques.

Aujourd’hui, le sureau noir est utilisé en phytothérapie pour lutter contre les gênes respiratoires liées aux affections hivernales (grippe). 

Le sureau noir, la baie pour mieux combattre la grippe

Le Sureau doit ses propriétés à l’extrême richesse de ses baies en flavonoïdes, notamment les anthocyanes qui facilitent le « décrochage » et l'élimination des virus hivernaux dans l'organisme. Ces molécules interviennent dans la défense de l’organisme en cas de rhume et d’état grippalDès les premiers symptômes grippaux, la prise de Sureau peut être complétée par l’utilisation du Pélargonium pour éviter les phénomènes de surinfection.

Deux études1-2 cliniques, randomisées et contrôlées versus placebo représentant 589 sujets, ont permis de montrer qu’une association de gentiane, primevère, oseille, sureau noir et verveine sauvage (3 x 160 mg de l’association par jour) permettait d’améliorer les symptômes de la rhino sinusite. Un autre essai3 clinique a montré, que grâce au sureau noir, la grippe durait deux jours au lieu de six chez les personnes non traitées et que tous les symptômes étaient améliorés : la fièvre, la douleur, la toux et le rhume. 

Au-delà de ses propriétés antivirales, les baies de Sureau contribuent également à favoriser l’élimination de l’eau et des toxines de l’organisme. Cette action dépurative est notamment imputable à ses sels de potassium et à ses acides phénoliques. Pour maximiser l’effet, il est également conseillé de l’associer au Pissenlit

En outre, il a été démontré que les fleurs de sureau permettaient de stimuler la sécrétion des glandes sudoripares, favorisant ainsi la transpiration, et augmentaient les sécrétions bronchiques. 

L’Avis des Autorités de Santé 

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) place le Sureau noir dans sa liste A4 des plantes médicinales utilisées traditionnellement. 

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’Agence européenne du médicament (EMA) considèrent quant à elles comme « traditionnellement établi » l’usage des fruits du sureau noir pour « lutter contre la fièvre en favorisant la transpiration, comme expectorant dans les infections mineures des bronches, et pour soulager les symptômes du rhume. »5 sans dépasser une semaine de traitement. Au-delà, l’EMA conseille la consultation d’un docteur ou d’un professionnel de santé. 

Précautions : 

  • en cas de cueillette sauvage, ne confondez pas le sureau noir avec son cousin le sureau hièble (Sambucus ebulus), dont les baies sont toxiques ;
  • pour éviter un effet laxatif, veillez à ne pas dépasser 4 à 8 grammes de fruits de sureau (frais ou en jus) par jour.

Cas pratique

En ce début d’année, mon enfant de 8 ans et moi-même avons ‘contracté’ une grippe. Le sureau noir est-il conseillé ?

Il a été démontré cliniquement que le Sureau permettait de combattre l'état grippal. En 4 jours de traitement, à raison de 400 mg/jour, les douleurs, la congestion nasale ainsi que la toux seront significativement diminués. Néanmoins, l’usage du sureau pour un enfant de moins de 12 ans n’est pas recommandé. Nous vous conseillons de vous rapprocher de votre pédiatre (ou médecin traitant).

Après les fêtes de fin d’année, j’ai besoin d’éliminer les toxines accumulées. Que Faire ?

Pris en décoction, le sureau noir vous aidera à éliminer les toxines. Pour réaliser cette décoction, incorporez 1 à 2 c-à-s de fruits de sureau à 15 cl d’eau froide. Portez à ébullition et laissez reposer 5 à 10 min (pensez à filtrer la préparation). Buvez 1 à 3 tasses par jour.

Comment utiliser le sureau ?

Le sureau noir s’utilise en infusions, en gélules et en décoction. Les baies sont comestibles cuites.